Comment se passe une séance ?

Chaque séance commence par un échange qui va nous permettre d’évaluer ensemble votre état général et les problèmes qui vous préoccupent.

La séance se poursuit sur une table de massage. Vous restez habillé·e pendant le soin.

J’entre en contact avec votre système en posant mes mains sur différentes parties du corps, au niveau des chevilles, du crâne, du sacrum, du diaphragme…

Le toucher est subtil et sans manipulation. C’est une approche douce, respectueuse et non invasive.

La durée d’une séance est d’1h à 1h15.

Je m’engage à respecter les règles de confidentialité ainsi que le code de déontologie recommandé par l’AFTCSB Fédération Française de Thérapie Crânio-Sacrale.

En tant que praticienne de crânio-sacrée biodynamique je n’ai pas vocation à poser un diagnostic médical, ni à intervenir dans vos traitements qu’ils soient médical, paramédical, psychologique ou psychothérapeutique.

Qu’est-ce qu’on ressent ?

Vous pouvez ressentir des sensations de chaleur, de froid, de picotement, de pulsation… Des souvenirs et des émotions peuvent ressurgir de manière parfois inattendue.

Vous pouvez sentir une grande dépose, un sentiment de profonde relaxation, de bien-être, de lâcher prise et la sensation d’être plus centré·e. 

Une séance apporte du soutien et des ressources pour faire face aux défis de la vie.

Combien de séances ?

Le nombre de séances nécessaires est variable.

Certains signes de déséquilibre et d’inconfort peuvent se réguler rapidement, d’autres liés à des schémas plus profonds demandent plus de séances.

Votre besoin peut être ponctuel, lié à un choc, une blessure ou un accident. Vous pouvez avoir un problème chronique qui nécessite un accompagnement sur plusieurs séances en soutien de votre traitement médical ou en complément d’une psychothérapie. Tout dépend du besoin qui est unique et de la nature de la demande qui est différente pour chacun·e.

 

Le but de la séance est de retrouver le sens de soi, de développer un lien profond avec vous-même, de vous sentir ancré·e dans le présent, complet·ète, entier·ère, malgré les douleurs et les difficultés du moment.